Le droit de connaître ses origines

Lu sur le site de l'IEB:


Si le questionnement sur les origines n’est pas neuf, jamais il n’a été posé avec autant de force. Sous l’impulsion d’études menées en sciences sociales et psychologiques, la question de la recherche des origines suscite désormais de nombreux débats également dans le monde juridique et on assiste à une véritable revendication d’un droit d’accéder à ses origines.


Pourquoi ce débat a-t-il quitté la sphère de l’intime et du privé pour se poser dans l’espace public ?

Ce sont les adoptés, devenus adolescents ou adultes, qui sont, d’une certaine manière, à « l’origine des questions sur les origines ». Ces questions sont en effet apparues dans l’espace public au travers de paroles d’adoptés qui ont ressenti le besoin de raconter leurs vécus intimes, leurs constructions, leurs difficultés, au regard de leur situation d’enfants adoptés.


Lire la suite sur le dossier de l'IEB en cliquant ICI

Posts Récents
Archives